Exposition "carte blanche à Timothy Perkins"

Après 10 années de propositions d'exposition d'art contemporain dans la galerie municipale Villa des Tourelles, le secteur des arts plastiques du Service culturel de la Ville de Nanterre déménagera en 2014 dans le quartier nouvellement aménagé des Terrasses.

Le département des arts plastiques présente ainsi aux publics dans la Villa des Tourelles du 12 octobre au 21 décembre 2013 une dernière exposition - création originale -, intitulée carte blanche à Timothy Perkins. 


Au printemps 2011, Timothy Perkins avait amené ses étudiants de l'ENSCI (Ecole Nationale Supérieure de Création Industrielle) dans une sortie à vélo à l'extérieur de Paris jusqu'à la galerie municipale de Nanterre, à la rencontre de Valérie Mréjen qui exposait à l'époque auprès de Sabine Massenet dans « Je comprends moi aussi le langage des oiseaux ». Perkins propose dans le cadre de ses cours en langue anglaise un panorama des lieux d'art de la banlieue parisienne, et d'observations de l'architecture de ces villes. C'est ce qu'il fit lors d'une deuxième visite à Nanterre, moment de concrétisation pour l'artiste d'un intérêt, jamais désavoué depuis maintenant trois années, pour l'histoire de la ville et de ses paysages.

La peinture de Timothy Perkins, découverte en décembre 2011 lors d'une visite dans son atelier à Saint-Ouen, est apparue comme une pratique à contre-courant. Dans le cadre strict de la toile tendue sur châssis, le peintre, dans un travail subtil sur l'apparition de l'image laissée à peine visible, nous trouble et nous met peutêtre face à la question de notre propre présence au monde. Les peintures de Timothy Perkins laissent apparaître aux spectateurs les plus patients, une figure humaine représentée au trois quart et émergeant d'un brouillard laiteux. 

C'est dans la perspective d'une dernière exposition dans la Villa, une exposition alors imaginée la plus discrète et simple possible, de figures quasi invisibles sur toiles blanches dans un espace immaculé, qu'une invitation à Timothy Perkins avait été faite. Mais Timothy Perkins n'a pas souhaité voir associée l'invisibilité de ces figures ni à une disparition, ni à une fin.

Infos pratiques :

Carte blanche à Timothy Perkins
Galerie municipale Villa des Tourelles – Nanterre
12 octobre – 21 décembre 2013
Visite en présence de l'artiste le samedi 14 décembre 2013 avec un taxi-tram.

perkins02

perkins03

perkins04

perkins05

perkins06

perkins07