biennale-lyon-2013
Pour cette édition 2013, la Biennale de Lyon,  « Entre-temps … Brusquement, Et ensuite » plante le décor et pose la question de la Transmission !

Thierry Raspail pour cette 12ème biennale propose le mot Temporalité et convoque à la réflexion  Gunnar B. Kvaran et lui en confie le commissariat.

La réponse de Gunnar B. Kvaran à cette notion de temporalité est « ce sont les récits qui transmettent ». Il s’engage dans le temps de la biennale à être un passeur d’images, d’histoires, de sons et transmettre aux visiteurs dans un langage très diversifié un chapitre, un acte, une scène...

 

C’est dans cette préoccupation du temps, d’une anecdote, d’un récit visuel que les artistes présentés,  abordent  les notions de la narration et tissent une conversation avec le public.

Il y a tout d’abord la déambulation d’un lieu à l’autre qui place le visiteur dans un entre-temps et l’attente de la découverte de l’espace d’exposition. Il suit les visuels de la biennale tout au long du chemin qui le mène soit à pied soit en bateau aux lieux dits.

Différents sites accueillent  la Biennale cette année !

La Sucrière, le Musée d'art contemporain et la Fondation Bullukian, auxquels s'ajoutent deux nouveaux espaces, la Chaufferie de l'Antiquaille et l'Eglise Saint-Just.

A découvrir aussi le parcours Veduta,  initiative et fenêtre ouverte sur l’expérimentation visuelle, un laboratoire de recherches et de créations artistiques qui permet aux curieux quels qu’ils soient d’élaborer et d’expérimenter diverses formes de langage et de rapports au monde où le protagoniste de l’histoire est une œuvre d’art.

Résonance quant à elle, explore « l’unisson créatif » où des collectifs d'artistes, jeunes galeries et spectacles vivants lèvent le rideau  sur un chant/champ des possibles dans toute la région Rhône-Alpes.

De l’incipit au cœur du récit, cette 12ème édition de la Biennale de Lyon 2013 offre aux visiteurs de belles rencontres et découvertes artistiques.

L’œil d’alternatif-art s’est arrêté sur plusieurs artistes.

La Sucrière :

Dans un premier j’ai traversé un jardin vert et rose, puis j’y ai croisé des Autres de passage, j’y ai écouté l’artiste Fabrice Hyber nous raconter et se rencontrer dans nos reflets. Une approche autobiographique  où le dessin, la peinture, la vidéo, la sculpture et l’installation « reseautent » entre eux et donnent naissance à un monde où les matières se confrontent, dialoguent et ouvrent une porte sur peut être un des  rêves d’Hyber qu’il nous laisse effleurer.

Mes pas m’ont menée sur une histoire de sol, au sol avec Paul Chan « Je voulais que le langage ne fonctionne que pour moi et pour personne d’autre… ».L’artiste a  sa manière a laissé une fenêtre ouverte sur la complexité du monde, une projection des ombres de la société, ses travers, sa politique, ses paradoxes, sa violence que j’ai piétinée, traversée et juste regardée, happée par sa lenteur son clair obscur il inverse le processus de l’écran traditionnel, il nous place à la fois dans et hors du cadre, en mouvement permanent de l’intérieur les contours restent figés et ancrés dans le sol cela a-t-il à voir avec une mort certaine, inéluctable  …

Le passé ne meurt pas, il se transmet pourrait nous dire le collectif MADEIN COMPANY (clin d’œil au made in China) fondé par Xu Zhen en 2009. L’œuvre présentée incarne le rituel par le geste qu’il soit religieux ou sportif, le collectif le décline sous toutes ses formes, l’enferme dans des vitrines, le rend parfois burlesque, grotesque, l’ironise, le « kitschissisme ».

Mon Coup de cœur de la Sucrière « Before Before » 2011 et « After After » 2013 de Laure Prouvost deux œuvres en deux temps « En passant cette porte, les visiteurs déclencheront une nouvelle histoire… ».

2013-09-lyon-laure-prouvost-001

L’artiste nous y raconte l’histoire de la Métamorphose de Kafka, surréaliste et surprenante l’œuvre de Laure Prouvost. C’est un patchwork de matières superposées, raccrochées les unes aux autres. Le dessin, le mot, la lumière verte, les contreplaqué, la vidéo, le son tout y est, elle résonne son histoire, elle vous embarque, vous surprend. Proposition sensorielle, animée, vivante où vous êtes à l’affut du bruit du plastique, du clignotement du spot dévoilant ou pas un objet, où la voix vient vous chercher.

Enigmatique, ingénieuse Laure Prouvost est à sa place. 

2013-09-lyon-laure-prouvost-002

 

2013-09-lyon-laure-prouvost-003

 

2013-09-lyon-laure-prouvost-004

 

2013-09-lyon-laure-prouvost-005

 

2013-09-lyon-laure-prouvost-007

 

2013-09-lyon-laure-prouvost-008

 

2013-09-lyon-laure-prouvost-009

 

2013-09-lyon-laure-prouvost-010

 

2013-09-lyon-laure-prouvost-011

 

2013-09-lyon-laure-prouvost-012

ART EROTIQUE

L'EDITO DU MOIS 

edito Octobre 2019

 Les derniers mois de 2019 sont consacrés à la mise en œuvre de plusieurs projets et nouvelles rubriques. En effet dans un premier temps la refonte de notre portail d’informations tant sur le fond que sur la forme. Ensuite viendra le temps de l’écriture pour de nouvelles rubriques consacrées aux documentaires et longs métrages.

Puis le temps du livre. Chaque mois un auteur sera mis en lumière sur notre page d’accueil. Un livre, une lecture, une rencontre, un évènement sera annoncé en collaboration avec une librairie sur Paris. 

Nous vous en dirons plus très prochainement.

Lire la suite...

alternatif-art est un portail d'informations pour les artistes. Fondé en 2007 par Julie Perin et Christophe Cochart.

AGENDA

09
Déc
Concorde Art Galery

09
Déc
Centre Culturel Coréen
-
Paris 75008

10
Déc
Galerie Laurent Godin