Ouvrage à destination des curators, managers culturels, collectionneurs

Cet ouvrage se veut un outil à l’usage du curator issu de structures de droit privé ou public de l’exposition mais également de tout manager culturel ayant pour mission la production, l’organisation, la gestion d’une exposition. L’idée de ce livre est née d’une demande forte d’un public varié issu du milieu privé et public de la culture, dépourvu d’outil simple, général et pratique quant à la gestion contractuelle stratégique du montage d’une exposition.

Il a pour but de donner une vision d’ensemble de la stratégie contractuelle du montage de l’exposition en brossant tour à tour da manière pratique et schématique chaque contrat et donc le traitement des œuvres et des artistes ; du contenu de l’exposition (don, acquisition, aide à la création, prêt, dépôt), sa promotion (site web, graphisme, scénographie, prises de vues), sa valorisation (parrainage, mécénat) à sa circulation (itinérance). Structure L’ouvrage se veut un manuel pratique dans lequel le manager culturel pourra trouver, à chaque moment clef de l’exposition, une technique simple, claire, schématique et répétitive ce qui permet d’asseoir un raisonnement repris dans chaque chapitre.

Anna Maria Cutolo est une artiste peintre expressionniste française d'origine napolitaine. Elle est née en 1960. Elle vit à Metz.
À la frontière du sacré et du profane son travail pictural s'inscrit résolument comme un voyage intérieur dans l'intime.

Ce livre sortira le : 20 MARS 2015.

Il fera l'objet d'un tirage limité et numéroté dont le nombre sera définitivement fixé 15 jours avant la sortie. Possibilité de réserver (cliquez ici). Chaque ouvrage possède une reliure cartonnée, matelassée et pelliculée mat anti-rayures. L'ouvrage est imprimé sur du papier Condat 170 gr. couché mat.

Les ouvrages seront envoyés en colis suivis dans des étuis cartonnés avec renfort mousse aux quatre coins du livre pour éviter les risques de détérioration dus au transport.

Prix unique de l'ouvrage : 60 euros + frais d'envoi (8 euros).

 

Nous vous proposons aujourd'hui deux livres en rapport avec l'éducation artistique.

 

 

D'un art pour tous : Et autres infortunes de l'éducation artistique 

D 'un art pour tous. Dans toutes les sociétés, les instances de pouvoir ont encouragé la transmission d'apprentissages techniques de génération en génération. En Occident, jusqu'au XVIIIe siècle, cette transmission s'est effectuée au seul contentement, ou presque, des castes et familles influentes. L'orientation en a changé avec l'accession des bourgeoisies nationales aux leviers de l'économie, et ensuite, dans la seconde moitié du XIXe siècle, grâce au travail industriel. 

 

L'éducation artistique pour tous

La pratique artistique collective permet d aborder les compétences scolaires indirectement, en accordant au corps une place importante.

Elle permet en outre de développer les compétences sociales, l autonomie et l initiative.

Cet ouvrage a pour but de partager leurs observations, leurs analyses et leur conviction : permettre au plus grand nombre d enfants d accéder à une pratique artistique exigeante, c est lutter efficacement contre les inégalités.

Éric Rondepierre est artiste et écrivain. Après avoir été acteur, c'est en tant que spectateur qu'il entreprend une œuvre de plasticien, en détournant des images de film ; c'est de la place du Voyeur qu'il nourrit ses travaux depuis le commencement des années 1990 en faisant ce qu'il appelle de la « reprise de vue ». Les dix grands cycles de son œuvre travaillent au plus près de la chaîne filmique, interrogent la matière des images, leur rapport au temps, les angles morts du dispositif, l'imaginaire qu'il supporte. (cliquez sur l'image pour acheter ce livre via fnac.com)

Depuis une dizaine d'années, la pratique de Marcelline Delbecq a lentement glissé de la prise de vue à la prise de notes. La question de l'image s'y est incarnée en une forme essentiellement narrative, d'une écriture empreinte de mouvements et d'arrêts sur images, de passé et de présent, de fiction et de réel.

Silence trompeur réunit pour la première fois un ensemble de textes écrits entre 2007 et 2014 pour des installations sonores, des lectures à voix haute, des publications en revues ou des livres accompagnés d'images. Les lier entre eux pour ce recueil permet, en quelque sorte, d'estomper leur première vie. Partie immergée de l'iceberg, persistance de la parole échappée, insatiable pourvoyeur d'images ambivalentes dans leur mélange de fixité et d'impalpabilité, le texte imprimé est empreint d'un curieux silence que nos voix intérieures de lecteurs ne cessent de briser : un silence trompeur.

Obsédée par l’opinion de chacun, l’époque veut absorber l’art dans ses débats. Mais le principe de l’art résiste aux préoccupations de la cité. Se tenant dans ce que Rimbaud nomme « le dégagement rêvé », l’art est le lieu d’une absence totale d’implication civile. Ce livre est un traité De l’art ; conçu comme une odyssée, il progresse en sept étapes. La première, à travers l’analyse des slogans partisans, établit la vacuité d’une psychose volontaire : la relation au politique. En rupture avec cette maladie, les étapes suivantes sont les cinq degrés de progressive élévation dans la relation que l’artiste entretient avec l’art. Les figures symboliques de Ph. Muray (dont on lit pour la première fois le Journal intime), de Wagner, de Rousseau, de G. Gould et de saint Augustin permettent à cette odyssée hors de l’implication civile de déployer la richesse de son sens. L’étape finale est l’expression directe du Poëme qui se tient au coeur de l’art : un chant de solitude. Ici, on ne parle pas extérieurement de l’art, on le fait. Et l’œuvre vient couronner la pensée de l’œuvre.

Proposant un large panorama de l état de la recherche sur les rapports complexes entre le corps et ses représentations artistiques, mentales, individuelles ou collectives, ce volume regroupe des articles issus de la recherche actuelle en histoire, en littérature et dans le domaine des arts en général. Cet ouvrage permet d examiner les fondements des études du corps, en analysant dans le détail les articulations possibles entre corps et des représentations, sources primordiales des investigations en sciences humaines.

De Stéphanie Chapuis-Després, Cécile Codet, Mathieu Gonod
Coordonnée par Stéphanie Chapuis-Després, Cécile Godet, Mathieu Gonod

Philippe Bazin, Cosimo Chiarelli, Tom Drahos, Alexandre Castant, Arnaud Claass, Renaud-Auguste Dormeuil, Vincent Lavoie, Manuela Marques, Corinne Mercadier, Olivier Menanteau, Catherine Poncin, Bénédicte Ramade, Jacqueline Salmon, Patrick Tosani. C'est dans le cadre d'un séminaire inter-universitaire Paris 8/Paris 1 depuis 2010, ainsi que dans le cadre du rapprochement de L'université avec les écoles des Beaux-arts, que ce séminaire a croisé la parole de 14* invités tant artistes et professeurs dans des écoles d'art que celle de critiques d'art ou d'enseignants-chercheurs d'autres universités avec la pensée réflexive des étudiants doctorants (arts plastiques spécialité photographie), des étudiants en master photographie et art contemporain.

Ouvrir ou reprendre une galerie d'art est une opportunité professionnelle passionnante mais cela ne s'improvise pas. Cela nécessite des savoir-faire et compétences multiples. Et pour durer, une galerie d'art doit survivre économiquement autant que s'imposer artistiquement. Créer une galerie d'art est le livre indispensable pour réussir un tel projet. Il rassemble une mine d'informations juridiques et professionnelles, de conseils pratiques, les documents, les modèles essentiels, des fiches opérationnelles pour monter un projet sur-mesure, préparer les formalités et démarrer l'activité avec les meilleures chances de succès.

Pratique et complet, ce livre-outils met en situation et accompagne pas à pas le futur galeriste : comment s'y prendre ? Que faut-il savoir ? Quels sont les pièges à éviter ? Comment valider le projet et le mener à bien ? Comment l'organiser et le financer ? Quel statut juridique ou fiscal choisir ? Quelles formalités et démarches effectuer ? Comment positionner la galerie sur le marché de l'art, définir une identité, fixer ses prix ? Comment organiser la gestion ? Quelles pistes explorer pour réussir la communication ? Comment gérer les relations avec les artistes ou les collectionneurs ?

9782343052496fCe livre analyse l'esthétique inattendue de la maladresse. Celle-ci implique l'inexpérience, la gaucherie, le handicap, le hasard... L'auteur montre l'intégration de la maladresse, en tant que technique, dans la pratique artistique, qui finit par générer un nouvel académisme. L'auteur montre l'affirmation d'une nouvelle sensibilité réhabilitant le burlesque, l'idiotie et le monstrueux, qui contribuent au désenchantement du monde.

Cliquez sur l'image pour acheter ce livre sur amazon.com...

ART EROTIQUE

L'EDITO DU MOIS 

edito Octobre 2019

 Les derniers mois de 2019 sont consacrés à la mise en œuvre de plusieurs projets et nouvelles rubriques. En effet dans un premier temps la refonte de notre portail d’informations tant sur le fond que sur la forme. Ensuite viendra le temps de l’écriture pour de nouvelles rubriques consacrées aux documentaires et longs métrages.

Puis le temps du livre. Chaque mois un auteur sera mis en lumière sur notre page d’accueil. Un livre, une lecture, une rencontre, un évènement sera annoncé en collaboration avec une librairie sur Paris. 

Nous vous en dirons plus très prochainement.

Lire la suite...

alternatif-art est un portail d'informations pour les artistes. Fondé en 2007 par Julie Perin et Christophe Cochart.

AGENDA

15
Nov
Marseille la Friche la Belle de Mai

15
Nov
Enseigne des Oudin – Fonds de dotation
-
75010 Paris

15
Nov
Le Bel Ordinaire
-
Billère