Fabuler la fin du monde

Omniprésentes, les fictions d’apocalypse – littéraires, cinématographiques, télévisuelles – imprègnent plus que jamais les tissus profonds de nos imaginaires. Apparues avec la Révolution industrielle, elles accompagnent les désillusions politiques des XIXe, XXe et XXIe siècles. Elles prennent racine dans un désespoir issu d’abord de l’échec de la Révolution française, puis d’une critique de l’idéologie du progrès. Bien avant qu’on forge les concepts d’anthropocène et de capitalocène, elles ont exprimé la prise de conscience de l’empreinte du capital sur la planète.

Les mauvais sentiments – L’art de Kara Walker Vanina GéréCe livre retrace le parcours de Kara Walker (née en 1969), l'artiste afro-américaine la plus internationalement reconnue depuis Jean-Michel Basquiat, et revient sur l'histoire de la réception d'une œuvre qui affronte les limites de la représentation, en posant la question de la figuration du corps noir.

Puisant à la fois dans une méthode d'analyse formaliste et dans l'histoire politique de l'histoire de l'art, ce livre regarde les plus grandes œuvres de la plasticienne comme les plus confidentielles. Il revient sur l'histoire de la réception de l'œuvre de Kara Walker aux États-Unis, notamment en éclairant les controverses qui ont marqué ses grandes expositions depuis les années 1990. De ses incontournables silhouettes découpées dans du papier noir montrant des visions ricanantes et horrifiques d'un Vieux Sud esclavagiste, dont le kitsch emprunte à l'étourdissant imaginaire raciste au fondement de toute la culture visuelle américaine, jusqu'à sa géante éphémère en sucre dans un Williamsburg gentrifié (2014), Kara Walker affronte dans son travail les limites de la représentation. Comment intégrer la conscience de l'impossibilité de représenter les traumas collectifs dans le dispositif artistique, dans un contexte social et politique pollué par le racisme ? Comment figurer les corps noirs : c'est la question que nous pose Kara Walker et que ce livre tente d'explorer.

Une nouvelle page urbanistique s'écrit sur le site de l'ancienne maison d'arrêt. Un ensemble immobilier haut de gamme sort de terre, et pour ne pas perdre la mémoire de ces lieux, le photographe Jean-François Mollière a suivi l'évolution des travaux. L'objectif ? Observer et transmettre les ultimes transformations de cet ensemble emblématique du coeur de ville du Mans.

"La démarche éditoriale de Filigranes est de conjuguer, dans des livres singuliers, l’image et l’écriture, faisant ainsi se croiser les regards et les sensibilités d’auteurs photographes, d’artistes et d’écrivains contemporains, sans exclusion de styles ou de genres."

Nous avons sélectionné les livres suivants : 

Rencontres avec Stéphane Duroy
Stéphane Duroy
Sophie Bernard
Un entretien-manifeste par le photographe de L’Europe du silence Trois projets photographiques principaux – le Royaume-Uni, Berlin-les pays de l’Est, les États-Unis – et des recherches autour de l’idée et de la matière, ainsi se résume le parcours de Stéphane Duroy. Artiste à la parole rare, il se raconte dans une conversation chronologique embrassant l’ensemble de son itinéraire : son enfance, ses [...]

portraits nuancesLe portrait écrit et le portrait peint (dessiné, photographié, filmé, numérisé...) ont de nombreuses caractéristiques en commun.

Que ce soit dans la littérature, le cinéma, la peinture, l'image de synthèse, la vidéo et la performance, le portrait se construit suivant les orientations idéologiques de son auteur. Il suggère formes et impressions tout en répondant à différentes techniques romanesques ou visuelles qui témoignent de la production d'un discours sur soi, sur son intimité et sur son propre corps.

Fatima Ahnouch est Professeur de l'Enseignement Supérieur en littératures française et comparée à la Faculté des Lettres d'Agadir.

Achetez ce livre sur fnac.com...

fnac

Forward, rencontre avec Hans Ulrich Obrist

Hans Ulrich Obrist, Eugénie Paultre
Forward, rencontre avec Hans Ulrich Obrist

Hans Ulrich Obrist qui a interviewé avec foi les grands artistes, écrivains, architectes, poètes... de notre temps, se prête à son tour, dans un renversement des rôles, aux questions d’Eugénie Paultre.

Au fil de ces cinq entretiens, il raconte la relation de l’enfant, de l’adolescent, du voyageur qu’il n’a cessé d’être, avec l’art et le monde. Toujours tenu par l’urgence, celle qui traverse tout particulièrement notre époque, il témoigne, à sa manière, de la nécessité de l’art, envers et contre tout, comme principe d’espérance.

Acheter ce livre :

- Sur FNAC.FR
ou sur AMAZON.COM

Morgane Tschiember TabooNée en 1976, Morgane Tschiember vit et travaille à Paris. Elle a remporté le prix Paul Ricard en 2001. L’artiste travaille tous les matériaux, tous les supports, du livre à l’installation monumentale en passant par la photographie et l’objet en métal, en céramique, en verre, en bois ou dans d’autres matériaux synthétiques. Elle procède par bifurcations simultanées et par aller-retour successifs, créant ainsi son propre système de navigation.

Pour soutenir l'Association Alternatif-Art, vous pouvez acheter ce livre sur Amazon...

Prix et valeur de l'art Estimer une oeuvre d'artPrix et valeur des œuvres d'art restent des notions souvent confondues, mal perçues. Et cette méprise est source d'incompréhension du marché de l'art, de sa logique, de ses évolutions fulgurantes depuis une quinzaine d'années. Devant les résultats d'enchères, les prix extraordinaires, beaucoup crient à l'arbitraire, à la folie du marché de l'art. Pourtant rien n'est moins fou. Cet ouvrage explique pourquoi : une œuvre d'art a une valeur esthétique et un prix monétaire. Le travail du marché consiste à les faire correspondre.

Grâce à des explications claires, illustrées d'exemples, Prix et valeur de l'art ouvre les portes secrètes du marché de l'art. Cette 2e édition mise à jour et augmentée permet d'en comprendre les arcanes pour estimer une œuvre d'art. Elle répond aux questions que se posent tant les amateurs d'art et collectionneurs que les professionnels, galeristes ou artistes sur le prix d'une création artistique, qu'ils souhaitent vendre ou acheter.

Achetez ce livre sur Amazon et soutenez ainsi l'Association Alternatif-Art...

Annie Leibovitz: The Early Years, 1970 1983Annie Leibovitz commença comme photographe aux débuts des années 1970, à une époque instable et explosive aux États-Unis. La frontière entre les journalistes et les gens qu’ils suivaient restait à établir, si bien que sa proximité avec ses modèles peut aujourd’hui sembler incongrue. Ce recueil unique constitue ainsi un témoignage palpitant sur la maturation artistique de la photographe et sur une période charnière.

Achetez ce livre sur Amazon et soutenez ainsi l'Association Alternatif-Art...

Collaboration et co-création entre artistes, des années 1960 à nos joursLes collaborations, co-créations et co-conceptions entre artistes conduisent à repenser le processus de création et le statut de l'œuvre. Au travers d’une sélection d'œuvres, de démarches, de mouvements et de pratiques significatifs, cet ouvrage accompagné de sa synthèse multimédia et d'une planche iconographique en ligne proposent :

- un parcours historique des formes de co-création possibles ;
- une étude des collaborations entre plasticiens et représentants d’autres domaines artistiques ou extra-artistiques ;
- une étude de cas de la scène artistique bruxelloise contemporaine.

Achetez ce livre sur Amazon et Soutenez aini l'Association Alternatif-Art...

LIVRES
VIDEOS

AGENDA

24
Sep
Monaco-rue Princesse Caroline

24
Sep
Enseigne des Oudin – Fonds de dotation
-
75010 Paris

24
Sep
Irène Laub Gallery (Brussels)
-
Brussels

25
Sep
Frac Nouvelle-Aquitaine MÉCA