«Mes fesses étaient en acier» : des artistes en exil se racontent

Plus de 100 artistes réfugiés issus d’une quinzaine de pays disposent depuis plusieurs semaines d'un endroit «pour créer», dans le XVIIIe arrondissement à Paris. Un site vibrant qui se nourrit d'histoires plurielles.

Lire la suite...