Isidora est une île qui ressemble à notre monde. Mais le quotidien de ses habitants y est différent car la mémoire n'existe pas. Chacun ignore son propre nom, sa maison, sa famille.

GourfinkMyriam Gourfink, Bestiole, 2011. Danse. Courtesy Centre Pompidou © DR.

Myriam Gourfink
Bestiole

Du 18 au 20 janvier 2012

Centre Pompidou, 75004 PARIS.

Communiqué de presse

Myriam Gourfink

Bestiole

 

A observer la superposition des divers mondes cohabitant dans Bestiole, l'espace peuplé de lourds praticables, de lumières blanches, de corps habités d'une constante et frénétique lenteur, le spectateur peut percevoir, et presque toucher, les mutations des créatures qui semblent appartenir à plusieurs mondes à la fois - l'humain, l'animal voire le végétal ou le minéral.
A partir du 23 novembre 2011 et cela pendant 6 semaines Vidéodanse accompagne « Danser sa vie ».

Vidéodanse présente pendant 6 semaines 250 films qui éclaireront le travail de 150 chorégraphes  pour composer, à partir des images filmées, une histoire de la danse des xxe et xxie siècles, une occasion unique de dresser un état de la création chorégraphique, d'y repérer les formes émergentes ou de se retourner sur les différents courants qui composent son histoire.

Rachid OuramdaneRachid Ouramdane, Exposition Universelle, 2011. Danse. Courtesy Théâtre de la Ville © Patrick Imbert.

Rachid Ouramdane
Exposition Universelle
Du 04 au 10 janvier 2012

Théâtre de la Ville, 75004 PARIS.

Communiqué de presse

Rachid Ouramdane

Exposition Universelle

Artiste associé au Théâtre de la Ville pour le projet du Grand rassemblement mené sur plusieurs mois avec des collégiens de Seine-Saint-Denis, Rachid Ouramdane sait qu'il doit revenir de temps à autre à l'expérience intérieure du solo pour refonder sans cesse, dans quelque mouvement autobiographique (mais pas seulement), la nécessité de s'exposer.

Après Les Morts pudiques (2004) et Loin… (2008), voyageant entre masques et identité, Rachid Ouramdane poursuit une quête qui le conduit à affronter des sujets sensibles.

Danse contemporaine : Wonderful World, par Nathalie Béasse (Angers) Nathalie Béasse réinvestit le Théâtre 900 avec son Wonderful World, mystérieux et singulier. À l’écoute de l’architecture des lieux, l’artiste plasticienne, vidéaste, metteur en scène et chorégraphe, signe une création où se mêlent esthétique cinématographique, références picturales et shakespeariennes. Magnifique !

Sébastien Boucher, l'as de la house, rencontre Walid Boumhani, le roi du popping. Habitués des  écarts aux codes, ils se mettent à nu avec Dilexion dans ce qu'ils ont de plus neuf à offrir à la scène hip-hop.

Avec, en première partie, un solo de Walid Boumhani, intitulé Transe-formation, suivi d'un duo sous la forme d'un show de Sébastien Boucher et Serge Richon.

Programmés par le SEL, les deux spectacles de danse contemporaine de la Compagnie Interface auront lieu samedi 5 novembre, à 19h et à 20h45, à l’Atrium. 

La compoganie présentera deux créations : Kaos, la (re)naissance et Pazzi, de la souffrance à la libération.

Danse contemporaine : La La La Human Steps, par Édouard Lock (Chalon-sur-Saône) Enfiévrés, les danseurs s’élancent tels des météores, dans une chorégraphie infiniment complexe qui se déploie quasiment à la vitesse de la lumière. La Nouvelle œuvre d’Édouard Lock, sorte d’étude sur le baroque, réunit deux œuvres phares de l’opéra : Didon et Enée de Purcell et Orphée de Glück remixées et métamorphosées par Gavin Bryars en musique originale pour laisser place à un poème dansé parfaitement homogène. Réussissant une symbiose étonnante de l’histoire de la danse, Édouard Lock ne s’interdit rien : ni l’usage des pointes, ni les chutes au sol, ni les legato qui semblent étirer le temps dans des mouvements stylisés à l’extrême, ni les convulsions vibratiles qui semblent contracter l’instant. La vidéo, les lumières extrêmement travaillées, la composition musicale qui s’appuie sur un quatuor inédit s’altèrent et induisent d’autres symbioses, d’autres textures visuelles et sonores qui s’épanouissent dans une sensualité animale.

Danse contemporaine : La feuille par Emmanuelle Huynh et Nicolas Floc’h (Nantes) Après avoir travaillé ensemble pour la pièce Numéro, Nicolas Floc’h et Emmanuelle Huynh continuent avec La Feuille de confronter leurs visions de l’espace sur scène... Des monochromes polymorphes flottent, se dressent, s’évanouissent dans l’espace vide. Créée à l’occasion d’une exposition de Christophe Cuzin dans la chapelle du Genêteil de Château-Gontier, cette performance est aujourd’hui reprise et adaptée aux cadres particuliers dans lesquels elle est présentée.



La chorégraphe belge Anne Teresa De Keersmaker invente depuis presque trente ans un vocabulaire chorégraphique radical, emprunt à la fois de traits géométriques et expressifs, mathématiques et d’une profonde humanité. Ce premier diptyque de la programmation 2011-2012 du CNDC lui est consacré et met en regard le spectacle fondateur de sa compagnie, Rosas danst Rosas (1983) et sa création 2010, En Atendant. D’une œuvre à l’autre, chez De Keersmaeker, à l’origine du mouvement : la musique. 

Mercredi 30 novembre 2011 à 19:30
Centre National de Danse Contemporain d’Angers

Plus d’informations…

 

Sous-catégories

L'EDITO DU MOIS 

edito Octobre 2019

 Les derniers mois de 2019 sont consacrés à la mise en œuvre de plusieurs projets et nouvelles rubriques. En effet dans un premier temps la refonte de notre portail d’informations tant sur le fond que sur la forme. Ensuite viendra le temps de l’écriture pour de nouvelles rubriques consacrées aux documentaires et longs métrages.

Puis le temps du livre. Chaque mois un auteur sera mis en lumière sur notre page d’accueil. Un livre, une lecture, une rencontre, un évènement sera annoncé en collaboration avec une librairie sur Paris. 

Nous vous en dirons plus très prochainement.

Lire la suite...

alternatif-art est un portail d'informations pour les artistes. Fondé en 2007 par Julie Perin et Christophe Cochart.

AGENDA

10
Déc
Galerie Laurent Godin

10
Déc
Concorde Art Galery

10
Déc
Centre Culturel Coréen
-
Paris 75008