patrick chambonLa nuit tous les garçons gris
24 mai - 21 juin 2008
Paris. Galerie Plume

Patrick Chambon dessine d'un trait subtil et joue des effets de matière. Ses dessins sont des images d’adultes en position d’enfants jouant ; à la recherche de l’autre. Ces images réduites sont mises en rapport avec une autre plus grande, au-dessus: un canapé, des chaussures ou une chaise grandeur nature surplombent les corps.

Patrick Chambon
La nuit tous les garçons gris

On aurait dit que c’est la nuit.
Comme disent les enfants.
Pour faire une scène. Avec une lumière mise dans un petit cagibi. Quand tout le monde dort, dans le noir.
C’est une scène de pénombre que je mets en lumière. Avec l’ombre des grands au-dessus. À jouer dessous: à s’effacer, à apparaître, à se changer.

Le cagibi des chaussures en cuir et des fourrures, des sacs et des sandales en caoutchouc qu’on appelle des méduses. Les ombres qui pendent et qui me viennent, devant lesquelles je traîne mes jeux, qui me poursuivent et me déguisent. Ah les jeux d’enfants ! Mais d’où viennent-ils ? Ces enfants et ces jeux ?
L’enfance de ces jeux dans les penderies des grands objets où Gulliver, à faire grandir les signes, élabore l’incertitude de leurs directions.

Il ne faut pas trop chercher.
Les dessins sont sublimes, les couleurs existent et vibrent ; on savoure le trait et les
effets de matière subtils.
Pour sa première exposition personnelle intitulée "Les barres parallèles", des peintures aux couleurs vives proposaient des couples improbables créés grâce à la superposition. Aujourd’hui, la plupart des personnes représentées sont seules. Elles ne sont plus imbriquées les unes dans les autres, ou "sur" les autres pour être plus juste, elles sont distinctes et d’autant plus fragiles.

"Au départ, c’est un corps en face d’un autre corps (…) C’est seulement un début de narration". Le spectateur se retrouve face à deux personnes et soupçonne, ou pas, un rapport entre elles.

Et c’est justement cela qui est jouissif dans ces oeuvres. Nous participons, nous prenons place et notre imagination - ou notre inconscient - travaille, invente, fantasme ou hallucine. Ces individus, recroquevillés dans un coin, à quatre pattes ou allongés, de profil le plus souvent, sont en action. Ils vivent devant nous et nous sommes témoins. Allons-nous perturber la scène, le jeu ?
Car il s’agit de cela. Des jeux d’enfants. Des images d’adultes en position d’enfants jouant ; à la recherche de l’autre. Ces images réduites sont mises en rapport avec une autre plus grande, au-dessus : un
canapé, des chaussures ou une chaise grandeur nature surplombent les corps. "Pas de lointain comme avec la perspective mais une différence d’échelle". Portraits et autoportraits se mêlent, souvenirs d’enfant, de l’innocence, de la découverte de la sexualité et du rapport aux choses et aux êtres.

Infos:

Galerie Plume
48, rue de Montmorency
75003 Paris
T. 33 1 42 71 12 24
www.galerieplume.com


ART EROTIQUE
LIVRES
VIDEOS
DANS LA PRESSE & TV

alternatif-art est un portail d'informations pour les artistes. Fondé en 2007 par Julie Perin et Christophe Cochart.

AGENDA

08
Aoû
Galerie du Faouëdic
-
56100 Lorient

08
Aoû
Château du Rivau
-
Lémeré

08
Aoû
Ancienne école Jean-Pradier, 1 rue du Paradis, 43100 Brioude
-
Brioude

 

start application