Le constat a été fait par de nombreux théoriciens de l’art. Alors que l’art moderne s’était constitué en activité autonome, l’art contemporain souhaite se réinscrire dans le cadre de la société. Mais, plus encore, alors que les premiers artistes post-modernes le faisaient sur le mode de la transgression, cherchant à remettre en cause le consensus moral, les artistes occidentaux d’aujourd’hui défendent les valeurs dominantes de nos systèmes démocratiques et libéraux. Ainsi, alors que les œuvres subversives avaient pour but de questionner un état de fait jamais remis en question, les « œuvres à thème » contemporaines traitent de sujets d’actualité : problématiques de classe, de race, de genre ou d’écologie. Dénonçant les inégalités passées ou se faisant l’écho de revendications égalitaires présentes, l’« artiste à sujet » n’incarne plus la provocation, il est un modèle de vertu qui dit œuvrer en faveur de l’émancipation.

La suite est à lire en trois parties (liens) ci-desous) sur le site art-critique.com :

art contemporain politique 01art contemporain politique 02art contemporain politique 0

ART EROTIQUE
LIVRES
VIDEOS
DANS LA PRESSE & TV

alternatif-art est un portail d'informations pour les artistes. Fondé en 2007 par Julie Perin et Christophe Cochart.

AGENDA

08
Aoû
Galerie du Faouëdic
-
56100 Lorient

08
Aoû
Château du Rivau
-
Lémeré

08
Aoû
Ancienne école Jean-Pradier, 1 rue du Paradis, 43100 Brioude
-
Brioude

 

start application