habiter exposition mathilde romanAvec le temps, le médium, mot de prime abord utilisé dans le contexte de l’avènement des nouvelles technologies de communication, en est venu à comprendre aussi l’exposition et même le lieu d’exposition, voire également le spectateur. Dans une extension du potentiel lié aux nouvelles technologies, la sphère de l’art s’est étendue à de plus larges horizons.

Depuis près d’un demi-siècle, sous l’égide d’artistes dont il sera question dans ce livre, s’instaure une dynamique nouvelle. La voie est ouverte pour un art qui interroge tant nos manières d’exister que nos modes de pensée et de vie. Difficile dès lors de penser que le message est complètement phagocyté par le médium, alors qu’entre les mains des artistes qui lui injectent de la chair et de la matière grise, celui-ci est devenu un outil critique.

Au plus près des œuvres et des propos des artistes – au fil des entretiens qu’elle a menés avec eux avec beaucoup de sensibilité –, Mathilde Roman explore ce monde nouveau et en saisit le potentiel en termes à la fois de lien et d’empathie.

Tout per-forme dans ce monde où nous sommes appelés à habiter l’exposition. En ce sens le poids politique de cet ouvrage, du fait qu’il saisisse bien les enjeux et la place de l’art aujourd’hui, nous invite à franchir un seuil.

Extrait de la préface de Chantal Pontbriand

Achetez ce livre sur AMAZON

habiter l'exposition, Mathilde RomanAvec le temps, le médium, mot de prime abord utilisé dans le contexte de l’avènement des nouvelles technologies de communication, en est venu à comprendre aussi l’exposition et même le lieu d’exposition, voire également le spectateur. Dans une extension du potentiel lié aux nouvelles technologies, la sphère de l’art s’est étendue à de plus larges horizons.

Depuis près d’un demi-siècle, sous l’égide d’artistes dont il sera question dans ce livre, s’instaure une dynamique nouvelle. La voie est ouverte pour un art qui interroge tant nos manières d’exister que nos modes de pensée et de vie. Difficile dès lors de penser que le message est complètement phagocyté par le médium, alors qu’entre les mains des artistes qui lui injectent de la chair et de la matière grise, celui-ci est devenu un outil critique.

Au plus près des œuvres et des propos des artistes – au fil des entretiens qu’elle a menés avec eux avec beaucoup de sensibilité –, Mathilde Roman explore ce monde nouveau et en saisit le potentiel en termes à la fois de lien et d’empathie.

Tout per-forme dans ce monde où nous sommes appelés à habiter l’exposition. En ce sens le poids politique de cet ouvrage, du fait qu’il saisisse bien les enjeux et la place de l’art aujourd’hui, nous invite à franchir un seuil.

Extrait de la préface de Chantal Pontbriand

Entretiens avec Eija-Liisa Ahtila, Doug Aitken, Pauline Boudry et Renate Lorenz, Jordi Colomer, Thomas Demand, Dominique Gonzalez-Foerster, Dan Graham, Laurent Grasso, Isaac Julien, Angelica Mesiti, Tony Oursler, Laure Prouvost, Julian Rosefeldt, Mika Rottenberg, Anri Sala, Carolee Schneemann, Liv Schulman, Xavier Veilhan et Alexis Bertrand

Acheter ce livre :

fnac

L'ART DE LA PERFORMANCE Studies ou boîtes à outils Sous la direction de Jean-Marc Lachaud et Olivier Lussac Collection : Ouverture Philosophique - Arts vivantsSi les termes « rite » et « rituel » demeurent des mots fort répandus et souvent décriés, au risque d'en perdre aujourd'hui leur sens initial et leur efficience sémantique, il est une formule qui fleurit dans notre société de manière récurrente et dans tous les domaines : celle de performance. Le monde performe sans cesse. Mais la performance interroge l'art et, par ce biais, des rituels contemporains fort étonnants. Cet ouvrage consacre une possible réponse à de nombreux écrits qui considèrent que, dans les champs de l'action artistique, du théâtre, de la chorégraphie et/ou de la vidéo-performance, tout est la même chose, et donc que tout a la même pertinence, sans distinction aucune. Il nous paraît donc nécessaire de cadrer cet espace singulier qu'est la performance-action.

logo fnac

Machines de ville   François DELAROZIEREDans ce beau livre, François Delarozière explique, à travers ses projets à Nantes, La Roche-sur-Yon, Calais et Toulouse, comment les machines spectaculaires qu’il construit, met en spectacle puis installe dans certaines villes depuis de nombreuses années, permettent aux habitants de se réapproprier un quartier en changeant leur regard et leurs habitudes grâce à ces œuvres monumentales. La découverte des effets de la présence de l’art dans l’urbanisme.

Achetez ce livre sur AMAZON (et soutenez ainsi l'Association Alternatif-Art)...

L'autre art contemporainEcrit par un non-spécialiste passionné, ce petit livre vif et brillant s’adresse à tous, et entend fournir un manuel de résistance au discours sur l’art contemporain. Ce dernier fonde son emprise sur une vision mythifiée de l’histoire de l’art : le XXe siècle aurait été avant tout le siècle des avant-gardes, chacune ayant été plus loin que la précédente dans la remise en cause de notions comme la figuration, la beauté, et même l’œuvre. Or non seulement ces notions anciennes ont continué d’exister dans les arts dits mineurs, mais surtout, il y a eu un autre XXe siècle artistique, une tradition de peinture qui s’est obstinée à représenter la réalité et qui réémerge aujourd’hui, de Bonnard à Balthus, de Morandi à Hopper, de Giacometti à Lucian Freud.
Cet essai présente cette autre histoire de l’art, dont l’existence infirme le discours, le mythe ... et le marché de l’art contemporain. Cette histoire s’est prolongée secrètement jusqu’à nous : il y a eu en France, au cours du dernier demi-siècle, de très grands artistes, dont certains sont encore vivants, qui ont continué de représenter le monde et de chercher la beauté. Connus d’un petit milieu de collectionneurs, de critiques, de poètes, mais ignorés des institutions culturelles et du grand public, ces artistes sont les sacrifiés de l’art contemporain, les véritables artistes maudits de notre époque. Comme les artistes maudits de jadis, ce sont eux pourtant qui rendent notre modernité digne d’être aimée et sauvée. Ils sont la gloire de l’art français.

Achetez ce livre sur fnac.com

Adrian Ghenie Sous-titre Déchaîner la peintureAdrian GHENIEPlasticien

Né en 1977, Adrian Ghenie vit et travaille à Berlin et est un des artistes les plus cotés du moment sur le marché de l'art. Depuis une dizaine d’années, sa peinture se déploie à travers un extraordinaire déchaînement chromatique qui, entre figuration et abstraction, invente des formes nouvelles – inspirées par Francis Bacon ou Gerhard Richter – en les déplaçant sur le terrain de l’histoire et du destin de l’espèce humaine en proie aux mutations génétiques.

Cette enquête passionnée écrite par Yannick Haenel s’attache à décrire le processus d’une oeuvre à travers l’analyse des figures qui irradient ses tableaux.

Est-il encore possible de faire de la peinture dans une époque qui se noie dans la saturation des flux d’images ? Est-il encore possible de peindre des visages après un siècle de propagande où le visage des tyrans a permis d’asseoir leur domination ? Qu’est-ce que la radicalité artistique ? Ce sont des questions que pose l’oeuvre d’Adrian Ghenie, et que ce livre aborde en une série de chapitres qui racontent une histoire : celle de la naissance d’une oeuvre, aujourd’hui.

fnaclogo amazon

livre portraits parlant art videoÀ partir des années 1970, des artistes s'approprient le support vidéographique, se tournent vers leur entourage, ou parcourent le monde à la rencontre d'autrui, orientant leur caméra vers des visages, à l'écoute d'une parole. Cet ouvrage propose de dégager les enjeux théoriques et plastiques des portraits parlants, ainsi que d'éclairer leur contribution au renouvellement des représentations de parole. Filmer l'autre parlant induit une suite d'étapes indispensables : partir à sa recherche, l'écouter, construire une mise en scène et concevoir un dispositif d'exposition. À travers un large corpus, l'auteure examine les attributs distinctifs de ces vidéos, à travers leur rapport aux récits de soi, leurs processus de création (enquête et entretien), leurs images qui empruntent autant au portrait traditionnel qu'aux représentations audiovisuelles, et leurs modalités d'exposition.

Acheter ce livre sur fnac.com

Giovanni Joppolo arte poveraL'objet de cet ouvrage est de saisir l'Arte Povera dans la fraîcheur de sa proposition initiale. Le programme fondateur de ce mouvement, né à la fin des années 1960, fut de produire une table rase. Il s'agissait de placer les disciplines plastiques dans une nouvelle situation de rupture fondatrice, comparable aux ruptures produites par les avant-gardes européennes du début du siècle. Et cela dans un lieu vierge donnant aux artistes la possibilité d'énoncer de nouveaux principes de création où l'éphémère avait une part prépondérante.

Acheter ce livre sur :

Editions harmattan 

logo amazon

oeuvre david hockneyUne chronologie de la vie et l’œuvre de Hockney

Cette édition spéciale qui marque le 40e anniversaire de TASCHEN retrace pour la première fois année après année la carrière et la vie de David Hockney. Du Londres des «swinging sixties» aux piscines de Californie, jusqu’aux immenses paysages de son Yorkshire natal, le dialogue entre ses œuvres et divers textes biographiques dévoilent comment Hockney mène sa quête artistique et ce qui lui inspire son travail kaléidoscopique.

Acheter ce livre sur Amazon...

Le Pont Neuf de ChristoPour retrouver l’effet d’étrangeté que produisit l’emballage du Pont-Neuf, il faut remonter dans le temps, quand Christo était encore peu connu du grand public.

En 1985, le sens d’une entreprise aussi inédite, collective et éphémère, était loin d’aller de soi, en tout cas pour les non-initiés : avait-on encore affaire à un ouvrage d’art – le pont – ou bien à une œuvre d’art ? Comment se faire une opinion ? Et fallait-il même prendre tout cela au sérieux, qui défiait autant le sens commun que la sociologie ?

L’enquête menée à l’époque par Nathalie Heinich permet de s’immerger dans le Paris du premier « effet Christo ». Truffée d’anecdotes savoureuses et de documents originaux, elle offre une introduction remarquablement vivante à la question des frontières de l’art. (Source Editions Thierry Marchaisse

Une critique du livre d'Etienne Dumont est disponible sur le site bilan.ch

Et pour acheter ce livre (en soutenant l'Association Alternatif-Art) :

logo amazon

logo fnac

LIVRES
VIDEOS
EXPOSITION A LA UNE

alternatif-art est un portail d'informations pour les artistes. Fondé en 2007 par Julie Perin et Christophe Cochart.

AGENDA

20
Sep
En cours
-
Meschers sur Gironde

20
Sep
Carte Blanche par Roche Bobois Clermont Ferrand
-
CLERMONT FERRAND

21
Sep
Jardins Botaniques du Grand Nancy et de l'Université de Lorraine

21
Sep
Quai des arts
-
cugnaux

21
Sep
Irène Laub Gallery
-
Bruxelles

 le temps du vegetal exposition