Installation.

  • La Menuiserie de Therdonne est une association loi 1901 fondée en 2013 par plusieurs jeunes artistes diplômés de l’École Nationale Supérieure des Beaux-Arts de Paris (ENSBA), fédérés autour d’un projet de transformation d’une ancienne menuiserie en ateliers d’artistes. Therdonne est une petite commune située à 7 kilomètres de Beauvais dans l’Oise. 

    L’association vise à permettre à des artistes émergents de développer leur travail en bénéficiant de locaux, d’outillage et de moyens logistiques mutualisés. Elle promeut les échanges et l’interaction, que ce soit entre les résidents ou en lien avec leur territoire. L’association est gérée par des artistes, pour des artistes.

  • Artiste plasticien. Créateur du groupe Spont'Act 1971-1981. 

    Exposition : Galerie Charley Chevalier, Maison des Arts er de la Culture de Creteil, 

    Tertulia ( Grenade, Espagne ).

  • Bénédicte Klène se définit comme chroni-croqueuse. Le papier et le dessin sont toujours au centre de son processus créatif.
    La série Les Petits Riens est réalisée sur des carnets de croquis de voyage que l’artiste a longtemps tenus secrets. 
    Le dessin y tient son double rôle de mémorial et d’intermédiaire.
    Mémorial en ce qu’il capte des instants définitivement révolus et permet d’en garder une trace potentiellement réactivable. Intermédiaire en ce qu’il sert de point de passage dans la constitution d’œuvres moins intimistes : peintures, performances ou, plus simplement, mise en scène des carnets de croquis. Mouvement pendulaire incessant entre les dimensions publique et intime, en évitant l’écueil de l’exhibitionnisme…
    Métaphore limpide du rôle du créateur en tant que passeur de messages et/ou d’émotions.

    Louis Doucet , In catalogue Mac Paris. 2014

  • Notre connexion au cosmos se réitère.

    COSMIC est ce souffle, cette âme oeuvrant dans un collectif culturel, littéraire et artistique qui réunit créateurs et penseurs partageant une vision et une volonté ouvertes sur les humanités et leurs cultures.

    Ce mouvement revendique les idées et procédés induits par les notions de transcendance, de mysticisme, d’extase, d’états de conscience modifiée, d’alter réalité, d’aperception du phénomène cosmique, comme autant d’outils défendant la quête d’une esthétique primordiale des choses et d’un retour au Kosmos.

    La société au sein de laquelle nous évoluons tient à distance les idées révolutionnaires des XIXème et XXème siècles. L’émergence de nouvelles technologies ainsi que le matérialisme et le consumérisme incite, provoque et renouvèle ces possibilités de métamorphose. Nous sommes enjoints à contrer l’étouffement de toutes ces fenêtres d’épanouissement au travers d’un rapport critique et humaniste. La création, la lecture symbolique et les espaces de libertés physiques et mentales deviennent, noyées dans un environnement gagnant en austérité chaque seconde, un appel au débat, une nécessité de reflexion, une urgence vitale.

    L’art sous toutes ses formes devrait être partagé entre tous; il est la nourriture du sensitif et du transcendental inhérents à l’humain. L’expansion de l’imaginaire et l’utilisation de l’invisible, du contestataire, de l’introspectif, de l’intersubjectif sont définitivement ontologiques. Quel ethos pour l’artiste alors? Un criticisme absolu des fondements rationalistes et prométhéistes dominants de la civilisation occidentale nous ouvre les bras. Nous nous plongeons dans l’esthétique. Nous vivons la décohésion cosmologique de l’humain.

    Les créateurs et penseurs de ce collectif sont les héritiers, les récipiendaires des pensées, des espoirs des contre-cultures et mouvements qui voyaient dans l’indicible, dans la poésie et dans l’art, la possible émergence de la liberté comme une solution à la domination. N’est-ce pas une raison suffisante à vouloir récupérer l’acharnement du rêve dans nos cultures?

  • Entre imagerie médicale et visions psychotropiques, la peinture de Jacques Perdigues est une recherche d’équilibre inspiré par la nature.

    Une matière sans corps, constituée de réseaux qui mutent et prennent selon le contexte des allures de système sanguin, des airs d’explosions interstellaire ou des fragments de corps en construction.

    Les couleurs jaillissent du néant et explosent, les échelles passent de l ‘in niment grand à l’in niment petit pour proposer un voyage au centre des cellules organiques, végétales et cosmiques.
    Une fragmentation du monde pour interroger l’origine, le devenir et la constante métamorphose du vivant. Une micro cartographie du cosmos pour inviter à l’enlacement des âmes.

    Ses spectacles et performances traitent du même sujet.  

  •  

    Centre d'art alternatif.

    lieu de création, d'expérimentation et d'exposition situé à Voiron, Isère, France, Europe, Monde.

    "La TEC n'est pas un modèle, et ne suit aucun modèle : elle est en cours d'invention, avec ceux qui le souhaitent."

  • Lizières

    Centre de cultures et de ressources et projet à l’initiative de l’artiste pluridisciplinaire Ramuntcho Matta, Lizières est un centre culturel également tourné vers les pratiques du corps et de l’esprit, situé à une heure de Paris.

    Installé au sein d’un domaine de trois hectares, Lizières accueille des artistes en résidence, propose des temps de rencontre avec différents publics, organise des évènements favorisant l’ouverture, accueille des séminaires, offre des espaces d’hébergement, des ateliers ainsi qu’un espace d’exposition.

    Les enjeux de Lizières :

    – Offrir aux artistes des espaces de travail adaptés à leur pratique et un accompagnement pour le développement de leur projet artistique
    – Proposer une programmation singulière et exigeante d’artistes professionnels locaux, nationaux, et internationaux de manière régulière
    – Développer des actions en matière d’éducation artistique et culturelle auprès de publics sensibles
    – Favoriser dans un cadre convivial la rencontre entre les populations, les professionnels et les amateurs, toutes disciplines confondues
    – Tisser des partenariats étroits et constructifs avec l’ensemble des acteurs culturels, des associations et des équipements existants, permettant de créer des synergies et des passerelles au service des artistes et des populations
    – Permettre à chacun de se ressourcer, se dévoiler et d’être mieux

     

     

  • Association culturelle spécialisée graffiti depuis 2001.

    Graffiti

    Street-art

    Résidences

    Video-mapping

    Communication à 360°

  • Natacha Mercier est une artiste subversive. Elle ne s’encombre pas de provocations gratuites. Son approche se fonde sur la délicatesse des supports, la subtilité d’un jeu d’occultation/divulgation qui interroge le regard et la peinture elle-même.
    Devant ses œuvres, le spectateur hésite. Que signifie cette surface froide et apparemment blanche qui n’offre que l’illusion d’un néant pur ? Pour la qualifier, on pourrait, par analogie avec l’outrenoir de Pierre Soulages, avancer ici le terme d’outreblanc puisqu’une image se révèle au-delà du blanc, dès que l’œil, convoqué à outrepasser ses doutes, s’apprivoise. Car le regardeur doit apprendre à soulever le voile de l’apparence pour s’embarquer dans une aventure sensorielle lié à une lecture progressive. Rien ne vient l’aider dans son interprétation. Seul un état de surface poli, issu des techniques de la peinture des carrosseries automobiles, permet à la lumière de dévoiler ce qui se cache (...).

    Natacha Mercier ou La poétique du voile, Thierry Savatier, historien de l'art. Mai 2016.

  • Depuis 1992 avec les Pépinières Européennes pour Jeunes Artistes et depuis 2018 avec les Pépinières Européennes de Création, la structure a été présente dans 32 pays avec plus de 200 lieux de création partenaires et 1500 artistes soutenus lors des différents programmes.

    Les Pépinières Européennes de Création favorisent et accompagnent la mobilité des jeunes artistes dans une dynamique de professionnalisation sur la scène européenne et internationale.

    Pour mettre en œuvre ces actions, les Pépinières développent des programmes de mobilité, de création, de coproduction, de diffusion et de formation qui permettent à de jeunes artistes et de jeunes professionnels de la création de développer des projets artistiques dans le partage avec les publics qu’ils rencontrent.

    Dans une approche transversale et prospective, les Pépinières sont ouvertes à toutes disciplines artistiques contemporaine et seront particulièrement attentives aux nouvelles pratiques créatives hybrides, aux nouvelles écritures et langages artistiques ainsi qu’aux cultures numériques.

  • Romuald&Pj est un projet artistique en binome. Romuald est artiste plasticien. Pierre-Jean est muse, modèle et curateur. Leur démarche et leurs productions sont un brain storming perpétuel. Chacun apporte ses obsessions, ses compétences dans le projet. L’œuvre se veut turbulente et protéiforme. Ils travaillent à rendre une vision du monde et de l'histoire de l'art, décalée, irrévérencieuse et singulière. Leur préoccupation est humaniste, dans le sens quinzièmiste du terme : l'Homme au centre du questionnement artistique. Cependant, cet intérêt se trouve (re)présenté dans un désir de contemporanéité formelle, sociale et politique.