Exposition : La Lose

Catégorie
Expositions
Date
jeudi 5 septembre 2019 00:00
Lieu
CP5, Espace Shakirail - 72 Rue Riquet - 75018 Paris

Exposition : Marcos Carrasquer, Dominique Forest, Marine Luszpinski, Ingrid Maillard, Baptiste Roux.

Sélection de films courts Brigade des Images 2019 : Ana Apostolska, Boris du Boullay, Fanny Gosse, Pierre Merejkowsky, Emilie Moutsis, Thierry Théolier & Laurent Carlier & Human Koala, Olivier Bribri, Alexei Dmitriev, Fernando Martín Borlán, Karine Portal, Nancy Wyllie.
La question de "La Lose" semble évidente tant les symboles de la réussite, du pouvoir et de l’argent sont agités comme la queue de Mickey que l’on devait attraper dans nos manèges d’enfants pour gagner un tour gratuit.
Sur les bords de la Lose, on y pêche le temps qui passe. C’est une rivière aux courants profonds qui vous entraine vers des rivages incertains, imprévisibles. On y croise Ophélie et tout ceux que l’angoisse a mis de côté, mais aussi ceux qui se sont amusés de leurs ratages, en ont joué parfois, sont allés jusqu'à le provoquer et se sont parés de leurs échecs tant la réussite isole. On nous martèle à chaque instant qu’il faut gagner, travailler sans fin, devenir propriétaire, faire du fric, cotiser. Dans cette course effrénée vers la fin, certains pataugent, deviennent des adeptes de la Lose, quittent leur travail, oublient l’argent et les apparences extérieures de réussite. Au pied du mur et sans objectif de rentabilité, ils se mettent à lire, à créer, à vivre autrement, à vivre tout simplement.

LQ.
Exposition du 5 au 15 septembre 2019 au CP5, espace du Shakirail, collectif d’artistes Curry Vavart. 72, rue Riquet, 75018 Paris.
Vernissage le jeudi 5 septembre à partir de 17h.

"The Lose" seemed obvious as the symbols of success, power and money are waved like Mickey's tail that we had to catch in our children's rides to win a free ride.
But one may ask: what for?
On the banks of the Lose, one catches the passing time. It is a river with deep currents that takes you to uncertain, unpredictable shores.
We meet Ophelia and all those who have been cast away by anguish, but also those who have amused themselves with their failures,
have played with it sometimes, have gone so far as to provoke it and adorned themselves with their failures because success isolates.
We are hammered every moment that we must win, work without end, become owner, make money, and contribute. In this frantic race towards the end,
some flounder, become followers of the Lose, leave their work, and forget the money and external appearances of success.
At end of the cliff and without the objective of profitability, they begin to read, to create, to live differently, to live merely.

 
 

Toutes les Dates

  • Du jeudi 5 septembre 2019 00:00 au dimanche 15 septembre 2019 00:00
    vendredi, samedi & dimanche
LIVRES
VIDEOS