ENSAPC Cergy

Date limite de candidature : 18 avril 2017

Dans le cadre du postmaster « Moving frontiers – Do and undo / Faire et défaire », en partenariat avec la Triennale SUD 2017 et le centre d’art Doual’art (Cameroun), l’École nationale supérieure d’arts de Paris Cergy recrute six jeunes artistes ou théoriciens pour participer à une plateforme expérimentale de recherche artistique, mobile et ouverte.

« Moving frontiers – Do and undo / Faire et défaire » se propose d’interroger les problèmes des frontières et des territoires mais aussi de faire place aux problématiques contemporaines sur l’Afrique, la migration, la question coloniale et postcoloniale, etc. Le projet est de produire des imaginaires qui éprouvent pratiquement et théoriquement toutes les frontières que nous rencontrons quotidiennement et avec lesquelles nous devons tous composer, à l’intérieur de nos pratiques, mais surtout entre nos pratiques. Il s’agit ainsi de constituer un lieu de création de pratiques artistiques, théoriques et politiques radicales capables d’interroger notre époque.
Cette plateforme de recherche artistique s’articule autour de trois espaces-temps intensifs, à Paris et à Douala, au cours desquels les participants pourront débattre avec des personnalités internationales invitées et interrogeront leurs propres limites esthétiques et théoriques pour en inventer d’autres.
Six jeunes artistes ou théoriciens internationaux, engagés dans une pratique et ayant déjà exposé, seront recrutés par un jury.
Les langues de travail seront l’anglais et le français.
Équipe artistique et théorique : Sylvie Blocher, Antoine Idier, Geoffroy de Lagasnerie
Avec la participation de Cécile Bourne-Farrell, Marilyn Douala Manga Bell, Hervé Yamguen et Hervé Youmbi.

Avec le soutien du Ministère de la culture et de la communication (France), et de l’Institut Français du Cameroun à Douala (Cameroun)
En partenariat avec la Triennale SUD 2017 et Doual’art. (Cameroun)
En collaboration avec l’Institut des beaux-arts de l’Université de Douala à Nkongsamba. (Cameroun)
Avec l’aide logistique du Cercle Kapsiki. (Cameroun)

En savoir plus...