LwoLe graff vidéo, une nouvelle forme et pratique du graff :

Il s’apparente à plusieurs titres au graff "classique". Le "tag vidéo" (une des formes du graff vidéo) est une extension du tag classique, à la fois du tag en tant que dessin spontané, mais aussi en tant que symbole (avec par exemple ma série de "tags vidéos" sur des lustres, symbole de luxe et d’académisme). On retrouve aussi la notion de recouvrement (lorsque j'utilise un sujet ou une situation pour l'enrober dans une séquence de graff vidéo). Et aussi, pour les connaisseurs, le bruit de la caméra qu’on agite fait penser au bruit de la bombe de peinture qu’on secoue :)

Toutefois, le graff vidéo se distingue par le fait qu’il est généré avec de la lumière au lieu de la peinture, et qu’il est d’une certaine manière virtuel : il peut être vu de partout par les outils de diffusion numérique sans avoir de trace dans l’espace physique. Il offre un autre regard sur la réalité, à la fois dans la composition et dans la scénarisation volontaire ou improvisée. Au-delà du medium et du support, une des grandes différences se situe dans le fait qu’il s’agit d’un film et non d’une image fixe, avec une création en flux continu dont la séquence peut être revue autant de fois que l’on veut.

En fait, le graff vidéo se positionne comme une variante du graff "classique". A l’instar du "light graff" (graff avec appareils photo) ou du "projection bombing" (graff projetés sur des immeubles), il permet d’explorer de nouveaux territoires d’images et de sensations, à la fois pour les spectateurs et celui qui le pratique.

 

 

Pour tous ceux qui souhaitent en voir plus et se plonger dans l'univers du Graff Vidéo c'est ici :

 

http://graff.video.free.fr

 

Texte écrit par LWO