En cette période de tourments politiques donc potentiellement économiques, la grande vogue du marché de l’art consiste à se demander ce qu’on a raté du passé récent parmi les artistes. C’est pratique. Les carrières sont établies, la production fixée ou presque.

Lire la suite...